Mar 11 2013

Tarascon-Beaucaire : le soleil brille sur le photovoltaïque

ll y a 20 mois, était mise en service la centrale photovoltaïque au sol du Compte. Bilan et perspectives pour la vallée du Rhône.
PHOTOVOLTAIQUE
Le 8 mars 2013, sur le site de la centrale photovoltaïque du sol du Comte, située sur le territoire de Beaucaire et de Tarascon, les élus des deux communes (ainsi que ceux de Vallabrègues) étaient conviés par la Compagnie nationale du Rhône (CNR) à une visite du parc. L’occasion de découvrir un site exceptionnel mais aussi de faire le point sur les projets en cours d’élaboration. Et ils sont nombreux.

Mis en service en juillet 2011, ce parc installé sur 6,5 hectares est composé de 14 200 panneaux. En 2012, ces derniers ont généré une production de 4 475 MWh, soit +4 % par rapport au productible. « Elle équivaut à la consommation électrique annuelle de plus de 1 000 foyers (hors chauffage) et permet ainsi d’éviter le rejet de 1 500 à 3 500 tonnes d’émissions de CO2 par an », précise-t-on du côté de la CNR. Des résultats satisfaisants qui entrent dans le cadre d’un programme plus large.

Toutes les forces productives sont mises à contribution

« Cette centrale photovoltaïque fait partie de la première partie des projets de la CNR le long du Rhône, a ainsi précisé Mathieu Van Haesebroeck, directeur délégué éolien et photovoltaïque à la Compagnie, avant de rappeler le rôle important des trois communes dans le développement de ce type de réalisations. « Déjà en 1970, la centrale hydroélectrique avait vu le jour. Puis en 2006, le parc éolien de Beaucaire. A suivi, en 2011, ce parc photovoltaïque. » Ici toutes les forces productives, eau, vent et soleil, sont mises à contribution.

Et la liste des projets n’est pas close, loin de là, puisqu’un chantier va démarrer prochainement sur le territoire de Vallabrègues. « Avec une particularité, a souligné Mathieu Van Haesebroeck. La moitié des panneaux photovoltaïques seront fixes (comme c’est le cas au sol du Comte) et l’autre moitié seront des panneaux solaires à concentration, c’est-à-dire qu’ils suivront le parcours du soleil. » Des réalisations issues d’une technologie française que la CNR tient « à soutenir ».

Un nouveau parc éolien en cours d’instruction

Autre projet à venir, à Beaucaire cette fois-ci : « nous avons lancé le développement d’un projet de photovoltaïque sur le site du parc éolien. » Là, la technologie n’est pas encore arrêtée mais la mise en service est programmée pour 2015. Enfin, une zone de développement éolien (ZDE) est en cours d’instruction. « Le dossier est porté par l’ACCM (communauté d’agglomération Arles-Crau-Camargue- Montagnette) qui l’a proposé au préfet.

Deux sites ont été retenus, le premier à Saint-Martin-de- Crau et le second à Tarascon (sur la rive gauche, en face du parc éolien de Beaucaire). » Trois à cinq machines devraient y être implantées. Mais quant à d’éventuels délais, la CNR préfère rester prudente. « Nous ne voulons pas nous avancer sur une date mais on imagine que ce parc éolien serait construit au plus tôt en 2016-2017. »

Source:http://www.laprovence.com/article/economie/2246745/tarascon-beaucaire-le-soleil-brille-sur-le-photovoltaique.html#comments

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/03/11/tarascon-beaucaire-le-soleil-brille-sur-le-photovoltaique/

Laisser un commentaire