«

»

Juil 05 2013

Imprimer ce Article

Quatre mesures à prendre dès aujourd’hui pour réduire les émissions

L’Agence Internationale pour l’Energie (IAE) encourage les nations à prendre quatre mesures dès aujourd’hui pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre, sans attendre la signature d’un nouvel accord international sur la question.

CAC_40_ou_temperature_mondiale

Les gouvernements ne devraient pas attendre la signature d’un accord climatique international qui devrait être conclu en 2020, ils peuvent prendre quatre mesures dès aujourd’hui pour réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2), d’après un nouveau rapport publié par un groupe de réflexion mondial sur l’énergie.

 

En mettant en place ce quartet de politiques d’ici 2015, les nations pourraient « gagner un temps précieux pendant que les négociations climatiques internationales se poursuivront » a déclaré l’économiste Fatih Birol, le principal auteur d’un rapport publié par l’Agence Internationale de l’Energie (IEA).

Lors d’un sommet des Nations Unies actuellement en cours à Bonn en Allemagne, des envoyés climatiques discutent d’un accord sur le changement climatique qu’ils espèrent conclure d’ici 2015 et faire appliquer en 2020. Mais les températures mondiales moyennes continueront à augmenter considérablement si les nations se contentent d’attendre jusque là, d’après le rapport de l’IEA baptisé Redessiner la Carte Energie-Climat.

 

 

Bien que des émissions de CO2 liées à l’énergie ont récemment diminué aux Etats-Unis et en Europe, elles sont en augmentation au niveau mondial

 

« Le chemin sur lequel nous sommes actuellement est… susceptible de résulter sur une augmentation des températures comprise entre 3,6°C et 5,3°C d’ici la fin du siècle, a déclaré la Directrice Exécutive de l’IEA, Maria van der Hoeven dans un communiqué.

C’est bien au-delà de l’augmentation de 2°C que de nombreux gouvernements considèrent comme la limite acceptable.

 

Pour maintenir toute augmentation à un niveau inférieur à 2°C, l’IEA identifie quatre solutions à court terme qui devraient être mises en place d’ici 2015 :

  • Des mesures agressives d’efficience énergétique pour les bâtiments, l’industrie et les transports :
  • La limitation de l’utilisation des centrales électriques au charbon ;
  • La réduction du rejet de méthane dans l’atmosphère ; et
  • La réduction des subventions pour la consommation de carburants fossiles.

Prises ensemble, ces mesures pourraient réduire les émissions du secteur de l’énergie d’environ 3,1 gigatonnes d’équivalent CO2 d’ici 2020 d’après les auteurs du rapport. Et prendre des mesures plus tôt pourrait permettre d’économiser de l’argent : investir dans une économie à faible carbone aujourd’hui coûterait environ 1,5 trillions de dollars d’après le rapport, mais reporter des investissements similaires à 2020 pourrait coûter jusqu’à 5 trillions de dollars.

Le rapport indique que bien que des émissions de CO2 liées à l’énergie ont récemment diminué aux Etats-Unis et en Europe, elles sont en augmentation au niveau mondial. L’an dernier, l’IEA estime que les émissions mondiales de CO2 provenant du secteur de l’énergie ont augmenté de 1,4% pour atteindre un niveau record de 31,6 gigatonnes.

La Chine reste l’émetteur numéro 1, responsable d’environ un quart du CO2 entrant dans l’atmosphère. Les émissions de la Chine ont atteint 300 millions de tonnes en 2012, bien que le taux d’augmentation était le plus faible que le pays ait enregistré en dix ans.

De tels chiffres soulignent « l’urgence de mettre un accent international concerté sur les réductions d’émissions » a déclaré John Topping, fondateur et directeur exécutif de l’Institut Climatique de Washington, D.C.

Un des objectifs devrait être de réduire les émissions de particules de suie, appelées aussi carbone noir, qui ne durent pas longtemps dans l’atmosphère mais ont un impact considérable sur le réchauffement.

source:http://www.actualites-news-environnement.com/30750-reductions-emissions.html

Au sujet de l'auteur

Les Conseillers INFO->ÉNERGIE

Les Conseillers INFO->ÉNERGIE sont là pour vous aider dans votre projet de maîtrise de l'énergie dans l'habitat sur la technique du bâtiment ainsi que sur les aides financières existantes.

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/05/quatre-mesures-a-prendre-des-aujourdhui-pour-reduire-les-emissions/

Laisser un commentaire