Tag: compteur linky

Dernières vidéos de « Conso Mag » sur les appareils électroménagers et le compteur d’électricité Linky

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2017/07/03/dernieres-videos-de-conso-mag-sur-les-appareils-electromenager-et-le-compteur-delectricite-linky/

Après le compteur Linky pour l’électricité… voici Gazpar pour le gaz !

Les ministres de l’Economie et de l’Ecologie ont donné leur accord préalable au déploiement du compteur communiquant Gazpar sur le réseau de gaz naturel. GrDF va donc lancer un appel d’offres afin de remplacer tous les compteurs d’ici 2022.

3443136_6_ff41_sans-faire-de-bruit-le-compteur-a-gaz_962e69d621b4f4a087f22f81bcc9d952

On connaissait Linky pour le réseau d’électricité, cette nouvelle génération de compteur dit « communicant », il faudra désormais compter sur Gazpar, un autre compteur de ce type qui pourrait prochainement être déployé sur les réseaux de gaz cette fois. Les ministres de l’Économie et de l’Ecologie, Pierre Moscovici et Philippe Martin ont en effet confirmé vendredi 2 août leur soutien « sur le principe » à sa généralisation. Le porteur de projet GrDF va ainsi pouvoir lancer la procédure d’appel d’offres à l’issue de laquelle les ministres pourront valider « formellement et définitivement » le déploiement « si l’intérêt de ce dernier pour le marché et les consommateurs est bien confirmé ».

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/08/07/apres-le-compteur-linky-pour-lelectricite-voici-gazpar-pour-le-gaz/

Remplacement des compteurs électrique, le compteur Linky généralisé

compteur_linky
Le gouvernement a confirmé l’équipement des foyers français en compteur EDF « Linky » de nouvelle génération. Il doit, à terme, remplacer le parc des 35 millions de compteurs actuels.
Un appel d’offres sera lancé dès cet été auprès de constructeurs en vue d’un déploiement d’ici 2016 par ERDF (filiale distribution d’EDF) d’une première phase de 3 millions de compteurs. L’enjeu financier global de ce projet est évalué à 5 milliards d’euros incluant le coût de fabrication et la pose chez les particuliers.
Le nouveau compteur échange des données via le réseau électrique ce qui permet la télérelève et donc la facturation sur des index de consommation réels. Si l’intérêt pour EDF paraît évident, celui du consommateur l’est moins. On lui vante un meilleur contrôle de sa consommation, via un affichage visible sur le compteur ou via Internet.
Pourtant, ce programme a suscité de vifs débats et continue de laisser certaines questions sans réponses, depuis son lancement par le précédent gouvernement Fillon.
Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/15/2265/