Archive mensuelles: octobre 2013

Oct 29 2013

Nouveau tarif d’achat photovoltaïque: la baisse annuelle plafonnée à 20%

Les tarifs d’achat applicables aux installations photovoltaïques du 1er octobre au 31 décembre 2013 respectent l’engagement du gouvernement de limiter la baisse de ces tarifs à 20% par an. Ces dispositifs vont encore une fois être soumis à révision.

C’est dans un contexte incertain, alors que le gouvernement a annoncé la remise à plat des dispositifs de soutien au photovoltaïque, qu’ont été publiés le 25 octobre les tarifs d’achat applicables au quatrième trimestre 2013.

L’arrêté du 4 mars 2011 prévoit une baisse trimestrielle de ces tarifs en fonction des demandes de raccordement déposées au cours du trimestre précédent. Mais, dans le cadre des mesures d’urgence pour la filière présentées début 2013, le gouvernement a prévu un plafonnement à 20% de la baisse annuelle des tarifs d’achat et l’augmentation des volumes cibles sur lesquels est basée la baisse trimestrielle.

Pour les installations photovoltaïques intégrées au bâti (IAB), ce plafonnement ne change rien : la baisse du tarif d’achat est fixée à 2%, en fonction des demandes de raccordement. Du 1er octobre au 31 décembre, le tarif d’achat applicable aux installations intégrées au bâti situées entre 0 et 9 kW sera donc de 29,10 c€/kWh.

En revanche, pour les installations correspondant à une intégration simplifiée au bâti (ISB), la baisse calculée par rapport à ces demandes aurait dû être de 4,5%. Mais celle-ci entraînait une baisse annuelle de 20,05%. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) propose donc une baisse du tarif de 4,4%, afin de rester conforme au plafonnement de la baisse annuelle.

Pour les installations d’une puissance inférieure ou égale à 36 kW, le tarif d’achat est fixé à 14,51 c€/kWh. Pour les installations comprises entre 36 et 100 kW, il est de 13,81 c€/kWh. Enfin, le tarif pour les autres installations, d’une puissance inférieure à 12 MW, passe à 7,55 c€/kWh.

Tous ces tarifs peuvent bénéficier d’une bonification de 5 à 10% si les composants du système photovoltaïque sont d’origine européenne. Mais, selon le cabinet d’études Tecsol, « de multiples rumeurs [font] état du gel à venir de ces bonifications ».

vb

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/10/29/nouveau-tarif-dachat-photovoltaique-la-baisse-annuelle-plafonnee-a-20/

Oct 25 2013

« Familles à Énergie Positive » commence bientôt!

Large Group of Happy People smiling and embracing.

L’Espace Info Énergie d’Alès, encore en attente de nouveaux participants, annonce que le défi « Famille à Énergie Positive » sera lancé dès le vendredi 22 Novembre lors d’une soirée de présentation et de jeux sur les éco-gestes ouverte à tous les inscrits.

Vous pouvez donc encore vous inscrire jusqu’à cette date et commencer le défi en répondant au « quizz des 100 éco-gestes » sur notre site http://gard.familles-a-energie-positive.fr/ pour être prêt pour le 1er décembre afin de récupérer les premiers relevés de consommations.

Durant le défi, il y aura 2 autres évènements:
– un atelier de mi-parcours pour échanger les idées d’éco-gestes entre les participants, trucs et astuces des conseillers info énergie,…
– soirée final: les résultats des équipes participantes et animations!

lancement 2

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/10/25/familles-a-energie-positive-commence-bientot/

Oct 25 2013

Chauffage au bois : trop d’appareils encore polluants et de faible rendement

De plus en de plus de particuliers optent pour le chauffage au bois. La consommation reste toutefois stable grâce à l’amélioration de la performance des appareils, même si nombre d’entre eux restent encore polluants et peu efficaces.

poele bois

Les dernières données dont disposait l’Ademe en matière de bois énergie dataient de 2000. C’est la raison pour laquelle elle a fait réaliser une étude détaillée sur le chauffage domestique au bois, dont elle a publié les résultats le 24 octobre.

Baisse moyenne de la consommation de bois

Que nous apprend cette étude ? Premier constat, les Français sont de plus en plus nombreux à se chauffer au bois : 7,4 millions contre 5,9 millions en 1999. Mais cette croissance n’implique pas une hausse de la consommation globale de bois, la consommation moyenne par ménage étant en baisse. « Cette baisse est due à une meilleure isolation des logements et à un meilleur rendement des appareils utilisés, des équipements de plus en plus performants étant apparus depuis 10 ans », explique l’Ademe.

Pour lire la suite: http://www.actu-environnement.com/ae/news/chauffage-bois-rendement-pollution-Ademe-19791.php4

Pour en savoir plus: http://ecocitoyens.ademe.fr/sites/default/files/guide_ademe_se_chauffer_au_bois.pdf

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/10/25/chauffage-au-bois-trop-dappareils-encore-polluants-et-de-faible-rendement/

Oct 25 2013

La Contribution Climat Energie adoptée…

L’assemblée nationale a adopté mercredi sans modification la proposition de « contribution climat énergie » figurant à l’article 20 du Projet de Loi de finances pour 2014 qui a pour objectif de fixer un prix en fonction des émissions de CO2.

Pour la Fondation Nicolas Hulot (FNH), les députés ont manqué l’occasion d’améliorer le texte du gouvernement en y ajoutant des mesures de compensations. « Même si cela va dans le bon sens, rappelons que cette «contribution climat énergie» proposée par le gouvernement diffère largement de celle que porte la FNH depuis 2007 » a précisé la Fondation dans un communiqué.

Une « contribution climat énergie » qui porte mal son nom ?

La « Contribution Climat Energie » portée depuis 2007 par la FNH est en effet plus ambitieuse, et vise les 60 euros en 2020. Le projet de loi fixe actuellement l’assiette carbone à 7 euros la tonne, puis 14,5 euros en 2015 et 22,0 euros en 2016. La mesure doit rapporter dès 2014, 340 millions d’euros, avant d’atteindre 2,5 milliards en 2015 et enfin 4 milliards en 2016.

De plus elle ne laisserait de côté ni l’électricité ni certains secteurs diffus (transport routier, agriculture, pêche) aujourd’hui dispensés de contribuer à la protection du climat.

Le comité pour la fiscalité écologique avait pourtant demandé au gouvernement que « le traitement des secteurs ou professions les plus vulnérables (transports routiers de marchandises, agriculture, taxis, ..) ne donne pas lieu à de nouvelles exemptions mais fasse au cas par cas l’objet de mesures d’accompagnement ou de compensations forfaitaires privilégiant les baisses de charge et la compétitivité. »

La FNH proposait également un rattrapage progressif simultané de la fiscalité diesel dont l’OMS vient de rappeler une nouvelle fois le caractère cancérigène certain. Elle prévoyait déjà des mesures fortes de compensation pour les ménages (chèques énergie, fond travaux, prime à la conversion).

Concrètement, que va t-il se passer pour les ménages ?

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/10/25/la-contribution-climat-energie-adoptee/

Oct 24 2013

Exposition photos du concours « Partageons notre re-Gard sur l’énergie! »

Dans le cadre de la 4ème édition de la Fête de l’Énergie, qui s’est déroulée du 17 au 20 Octobre, nous avons organisé un Concours Photo sur le thème des économies d’énergie et des énergies renouvelables.

DSCF9518

Après décision du jury de professionnels de l’énergie, de l’environnement et de la photographie, vingt photographies ont été sélectionnées et l’exposition sera ouverte au grand public du 21 au Octobre au 20 Novembre dans les locaux de la Maison de la Nature et de l’Environnement.

Ci-dessous le diaporama des 20 photos sélectionnées et exposées:

Les participants ainsi que toutes personnes intéressés par l’exposition ont été invitées à un vernissage le mercredi 16 Octobre à la Mairie d’Alès.

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/10/24/exposition-photos-du-concours-partageons-notre-re-gard-sur-lenergie/

Oct 14 2013

Programme régional de la Fête de l’Énergie 2013 en Languedoc-Roussillon !

Pour télécharger le programme, cliquez sur l’image:

fde2013 affiche

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/10/14/programme-regional-de-la-fete-de-lenergie-2013-en-languedoc-roussillon/

Oct 10 2013

Nouveautés dans les aides financières depuis septembre 2013 !

aide f 2013
Depuis quelques temps, vous avez du entendre parler de primes énergie, des aides Anah, du crédit d’impôt, etc…
Effectivement, dans le cadre du Plan de Rénovation Énergétique de l’Habitat national, plusieurs aides financières, concernant la rénovation et pour les propriétaires occupants principalement, sont mises en place depuis peu.

Ce qui a changé:
– la prime de 1350€ de l’ASP en faisant un bouquet de travaux et sous conditions de ressources
– la prime de 3000€ de l’Anah, en atteignant une amélioration de la performance du bâtiment après travaux estimée d’au moins 25% et sous conditions de ressources (modifications des plafonds depuis juin 2013).

Ce qui ne change pas:
– le crédit d’impôt avec une majoration des taux en faisant un bouquet de travaux
– l’éco-prêt à taux zéro su bouquet de travaux jusqu’à 30000€ sur 15 ans
– TVA à 7% pour tout travaux de rénovation en 2013.

Pour toutes les informations sur ces nouvelles aides et avoir un conseiller pour vous aider, rendez-vous sur http://renovation-info-service.gouv.fr/

Vous pouvez également avoir le détail de ces informations sur le guide http://ecocitoyens.ademe.fr/sites/default/files/guide_ademe_aides_financieres_habitat2013.pdf

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/10/10/nouveautes-dans-les-aides-financieres-depuis-septembre-2013/

Oct 10 2013

Pollution lumineuse

Samedi 12 octobre 2013, c’est l’opération « Jour de la Nuit ». A cette occasion, de nombreuses animations sont organisées à travers la France pour sensibiliser le grand public à la pollution lumineuse qui nuit à la biodiversité nocturne et à l’appréciation d’un ciel étoilé. En parallèle, plusieurs villes éteindront symboliquement tout ou une partie de leur éclairage public pour favoriser l’observation des étoiles.

C’est l’occasion pour la Frapna Isère de remettre au goût du jour sa brochure « Trop d’éclairage nuit« . Ainsi, la 3e édition est téléchargeable dès à présent sur le site de l’association. 18 pages pour comprendre ce qu’est la pollution lumineuse et son impact sur le vivant et la santé humaine. Le document offre également un rappel réglementaire sur l’éclairage extérieur et présente des recommandations pour un éclairage moins polluant tout comme le diagnostic éclairage public de l’Ademe.

pollution lumineuse

Source:http://www.actu-environnement.com/ae/news/pollution-lumineuse-jour-de-la-nuit-19671.php4

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/10/10/pollution-lumineuse/

Oct 03 2013

Les VMC, une source croissante de désordres dans les logements

DGALN_ventilation mécanique double flux

Les VMC présenteraient un nombre de dysfonctionnements potentiellement graves, à la fois pour la performance énergétique des nouveaux bâtiments, mais également pour la santé de leurs occupants. Explications avec Olivier Sidler, ingénieur énergéticien et directeur d’Enertech.

Dans le cadre de la 10e Convention Efficience Energétique du Bâtiment, qui s’est tenue ce mardi 1er octobre à la Cité des Sciences de la Villette, Cardonnel Ingénierie a choisi de donner la parole à Olivier Sidler, président d’Enertech, en tant que « grand témoin » de cette journée. Egalement orateur à la présentation des nouvelles fiches pathologie bâtiment de l’AQC la veille, il a choisi, les deux fois, d’attirer l’attention sur les questions de ventilation, d’étanchéité à l’air et de migration de la vapeur d’eau. « Cela va créer de nombreux problèmes, avec des dysfonctionnements potentiellement graves en relation avec les nouvelles réglementations« , prévient-il en préambule.

L’épineuse question des débits

« Tout d’abord, quels sont les débits nécessaires pour une bonne ventilation ?« , s’interroge-t-il. « Pour le gaz carbonique, à la concentration maximale admise de 1.000 ppm il faut 27 m3/heure/personne dans un logement, soit 0,5 volume/heure. A la concentration légèrement supérieure de 1.300 ppm, c’est un débit de 18 m3/h/personne qui est requis. Pour le formaldéhyde, un polluant classé cancérogène certain, il faut 0,6 volume/heure en débit permanent« , expose le spécialiste. « Or, une ventilation hygro-réglable classique offre un débit moyen de seulement 0,3 volume/heure. Ce qui pose donc un vrai problème de santé publique à terme« . En procédant à une campagne de mesures de différentes installations, il a toutefois été constaté que les systèmes de ventilation présentaient en fait des débits beaucoup plus importants que prévu, de l’ordre de 0,7 volume/heure. « D’où un autre problème : des factures beaucoup plus élevées liées à la dérive importante de la note de chauffage« , poursuit Olivier Sidler. Les systèmes présenteraient de plus de très faibles variations journalières. En cause ? Le manque d’étanchéité à l’air des réseaux, réduisant à néant les fonctions de pilotage.
En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/10/03/les-vmc-une-source-croissante-de-desordres-dans-les-logements/