Archive mensuelles: juillet 2013

Juil 25 2013

« Garder son logement frais en été », nouveau guide de l’Ademe!

En plein été, l’Ademe vient de diffuser son nouveau guide pratique « Garder son logement frais en été » qui vous donnera des conseils sur l’utilisation du bâtiment et quelques astuce afin de conserver la fraîcheur de son habitat.

En cliquant sur l’image ci-dessous, vous pourrez ouvrir directement le guide.
Sinon, vous pouvez avoir d’autres explications sur: http://ecocitoyens.ademe.fr/mon-habitation/bien-gerer/en-periode-de-chaleur-garder-son-logement-frais

guide confort été 2013

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/25/garder-son-logement-frais-en-ete-nouveau-guide-de-lademe/

Juil 23 2013

Photovoltaïque : nouvelle baisse des tarifs d’achat du 1er juillet au 30 septembre 2013

tarifs-panneaux-solaires
Pour le troisième trimestre 2013, les tarifs d’achat photovoltaïque sont en baisse de 3,5% pour les installations photovoltaïques intégrées au bâti et de 9,5% pour les installations correspondant à une intégration simplifiée au bâti.

Après une baisse des tarifs d’achat de 2,6% pour les installations photovoltaïques intégrées au bâti (IAB) et de 7,5% pour les installations correspondant à une intégration simplifiée au bâti (ISB) au deuxième trimestre 2013, la Commission de régulation de l’énergie a publié le 18 juillet une délibération sur les baisses des tarifs applicables sur la période de juillet à septembre 2013. La baisse est de 3,5% pour les IAB et de 9,5% pour les ISB. Pour rappel, un arrêté d’homologation doit encore confirmer les nouveaux tarifs d’achat découlant de ces baisses.
pv
En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/23/photovoltaique-nouvelle-baisse-des-tarifs-dachat-du-1er-juillet-au-30-septembre-2013/

Juil 18 2013

982 parcs éoliens réalisés et en projet en France au 31 mai 2013

journal_eolien_9
Le journal de l’éolien dresse l’inventaire, département par département, des parcs éoliens en France. Cette 11e édition comptabilise plus de 7.913,4 MW installés sur le territoire. Et ce malgré un ralentissement de la filière éolienne en France : depuis janvier seulement 173,5 MW ont été recensés avec 3.925,1 MW de parcs en projet. La mise en service de ces derniers devrait s’étaler sur les trois prochaines années.
En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/18/982-parcs-eoliens-realises-et-en-projet-en-france-au-31-mai-2013/

Juil 17 2013

Rénovation énergétique : les aides publiques éco-conditionnées à partir du 1er juillet 2014

logo-reconnu-grenelle-environnement

Dans le cadre du plan de rénovation énergétique de l’habitat, l’Etat choisit de conditionner l’aide publique – l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) et le crédit d’impôts développement durable (CIDD) – au recours à des professionnels se prévalant des signes de qualité « reconnu Grenelle de l’environnement » (RGE). Une décision qui permettra aux ménages souhaitant réaliser des travaux d’être assurés de la qualité des prestations. Cette obligation, qui entrera en vigueur à compter du 1er juillet 2014, devrait stimuler la demande d’entreprises de qualité et inciter les professionnels à suivre une formation spécifique pour obtenir la certification et monter en compétences. 7 500 entreprises bénéficient aujourd’hui de la qualité RGE. On estime qu’il faudra développer cette filière et atteindre le nombre de 30 000 pour que les professionnels soient en mesure de réaliser 500 000 rénovations par an. Avec les organismes de formation et de certification existants, il est possible d’atteindre plus de 18 000 entreprises RGE d’ici mi-2014.

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/17/2271/

Juil 15 2013

Remplacement des compteurs électrique, le compteur Linky généralisé

compteur_linky
Le gouvernement a confirmé l’équipement des foyers français en compteur EDF « Linky » de nouvelle génération. Il doit, à terme, remplacer le parc des 35 millions de compteurs actuels.
Un appel d’offres sera lancé dès cet été auprès de constructeurs en vue d’un déploiement d’ici 2016 par ERDF (filiale distribution d’EDF) d’une première phase de 3 millions de compteurs. L’enjeu financier global de ce projet est évalué à 5 milliards d’euros incluant le coût de fabrication et la pose chez les particuliers.
Le nouveau compteur échange des données via le réseau électrique ce qui permet la télérelève et donc la facturation sur des index de consommation réels. Si l’intérêt pour EDF paraît évident, celui du consommateur l’est moins. On lui vante un meilleur contrôle de sa consommation, via un affichage visible sur le compteur ou via Internet.
Pourtant, ce programme a suscité de vifs débats et continue de laisser certaines questions sans réponses, depuis son lancement par le précédent gouvernement Fillon.
En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/15/2265/

Juil 12 2013

Électricité : une 3e hausse de 5% des tarifs d’ EDF en 2015

266491_une-ligne-a-haute-tension-d-edf-le-6-fevrier-2012

L’augmentation pourrait être de 15,8% sur deux ans. (ARCHIVE RDH)

Une troisième hausse de 5% des tarifs réglementés d’électricité, en plus de celles des 1er août 2013 et 2014, est bien prévue au 1er août 2015 « sous réserve de l’évolution effective des coûts » d’EDF, selon le projet d’arrêté transmis aux régulateurs.

« L’arrêté soumis planifie également une hausse de 5% au 1er août 2014, et une hausse identique au 1er août 2015, sous réserve de l’évolution effective des coûts », indique la note explicative du projet d’arrêté, qui confirme une information du Figaro. Conformément à la procédure, le ministère de l’Écologie et de l’Énergie a saisi mardi la Commission de régulation de l’énergie (CRE) et le Conseil supérieur de l’énergie (CSE), qui comprend des parlementaires, de son projet de texte. Mais leurs avis n’étant que consultatifs, le gouvernement a la voie libre pour prendre les décisions finales. Si ces trois hausses du tarif bleu (pour les particuliers et petites entreprises) étaient entérinées, les tarifs augmenteraient donc au total d’environ 15,8% en deux ans. Concernant les autres tarifs, pour lequel le rattrapage nécessaire est moins important, la hausse au 1er août 2013 est de 2,7% pour le tarif jaune, tandis que le tarif vert, utilisé essentiellement par les industriels, resterait lui inchangé, selon l’arrêté du gouvernement.

Le ministère de l’Ecologie et de l’Energie dément l’information, la CLCV réagit!

Alors que le ministère dément qu’il soit mentionné une hausse des tarifs réglementés d’électricité en 2015 dans le projet d’arrêté transmis aux régulateurs, François Carlier, secrétaire national de la CLCV dénonce « une dérive des coups de gestion ».

Source: http://www.midilibre.fr/2013/07/10/electricite-une-3e-hausse-de-5-des-tarifs-d-edf-en-2015,731064.php

 

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/12/electricite-une-3e-hausse-de-5-des-tarifs-d-edf-en-2015/

Juil 12 2013

Les appareils en veille coûtent 2 milliards d’euros aux Français

212_voracite-insoupconnee
Dans sa deuxième édition du baromètre AFP-Powermetrix publiée hier, on apprend que près de 2 milliards d’euros sont ‘gaspillés’ annuellement par nos équipements domestiques de plus en plus divers et nombreux restés en veille.

Et oui, cela va du simple téléviseur au chargeur de téléphone laissé dans les prises. Mais en y regardant de plus près, la liste est bien plus longue : consoles de jeu, box Internet, lecteurs DVD, ordinateurs, écrans d’affichage, etc.. Leur consommation correspond jusqu’à « 8 ampoules nouvelle génération laissées allumées 365 jours par an et 24 heures sur 24 dans chacun des foyers français », d’après l’étude. L’ensemble représente une puissance électrique de 82 watts par foyer français, soit 2.300 mégawatts cumulés.

« Ce qu’on a voulu décrire, c’est ce que coûte la veille dans le foyer en fin d’année, et c’est effectivement très lié au confort avec des matériels qui restent toujours branchés et qui consomment en moyenne 80 watts par foyer » a expliqué Luc Terral, co-dirigeant de Wattgo.

« Ce qu’on a voulu décrire, c’est ce que coûte la veille dans le foyer en fin d’année, et c’est effectivement très lié au confort avec des matériels qui restent toujours branchés et qui consomment en moyenne 80 watts par foyer », a t-il ajouté. Toujours selon le baromètre, la consommation de veille est en moyenne de 64 watts pour un foyer d’une personne, de 82 watts pour 2 personnes et de 99 watts pour trois personnes ou plus, pour une facture annuelle d’environ 1 euro par watt de veille.
En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/12/les-appareils-en-veille-coutent-2-milliards-deuros-aux-francais/

Juil 09 2013

Acheter une maison photovoltaïque : un guide pour les futurs acquéreurs

L’association Hespul, avec le soutien financier de l’Ademe, publie un guide destiné aux futurs propriétaires d’une maison déjà équipée en panneaux photovoltaïques. Le guide « J’achète une maison photovoltaïque » rappelle les points clés pour gérer sa nouvelle maison solaire. Deux étapes phares sont détaillées : constituer le dossier de l’installation photovoltaïque et réaliser la facturation et le suivi de production.

Il complète le guide « Je quitte ma maison photovoltaïque : comment transférer le dossier au nouvel occupant ? » qui expose les démarches à réaliser pour transférer les contrats.

Pour télécharger ces deux guides, cliquez sur les liens ci-dessous:

« J’achète une maison photovoltaïque« 

« Je quitte ma maison photovoltaïque : comment transférer le dossier au nouvel occupant ? »

Vous pouvez également venir découvrir les nombreux ouvrages de notre centre de ressource en lien avec cette thématique.

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/09/acheter-une-maison-photovoltaique-un-guide-pour-les-futurs-acquereurs/

Juil 05 2013

L’efficacité énergétique plus compétitive que la fracturation?

effi enrg

 

L’amélioration de la productivité de notre économie pourrait être plus directement liée à de plus hauts niveaux d’efficacité énergétique plutôt qu’à une poursuite des forages en quête de nouvelles ressources énergétiques. C’est la conclusion d’une analyse de la politique énergétique américaine récemment publiée par le think tank ACEEE.
Les discussions sur ces gaz ont atteint leur point culminant lors de la dernière réunion des chefs d’Etats à Bruxelles. L’efficacité énergétique est un vecteur de développement économique plus puissant que la production d’énergie. Malgré tout, certains lobbies industriels insistent sur le fait que l’Europe ne doit pas rater l’opportunité de rattraper les Etats-Unis qui ont investi fortement dans la fracturation.Au-delà du manque d’évaluations des coûts environnementaux et sociaux de la fracturation ainsi que de données fiables quant au potentiel à court terme de création d’emploi dans l’UE, la pertinence du gaz de shiste sur le terrain de la compétitivité est en cause. L’étude de l’ACEEE l’explique bien : le prix de vente ne reflète pas nécessairement le coût réel de production. Dès lors, pourquoi exploiter toujours plus de combustibles fossiles quand nous peinons déjà à exploiter le potentiel d’effi- cacité énergétique disponible ?

L’une des conclusions du récent rapport ECOFYS, dédié aux directives Ecoconception et Etiquette énergie, montre qu’une politique ambitieuse d’efficacité énergétique des équipements, notamment ceux produisant de la chaleur, permettrait de réduire l’importation européenne de gaz en provenance de Russie de 23 % et de créer 1 millions d’emplois.

Nous devons changer notre manière d’aborder le sujet de l’énergie : passer d’une vision de l’offre à celle de la maitrise de la demande : économiser l’énergie coûte moins cher qu’en produire davantage, c’est aussi simple que cela !

Retrouvez cet article dans son intégralité sur www.coolproducts.fr et dans le dernier n° de CLER Infos

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/05/lefficacite-energetique-plus-competitive-que-la-fracturation/

Juil 05 2013

Quatre mesures à prendre dès aujourd’hui pour réduire les émissions

L’Agence Internationale pour l’Energie (IAE) encourage les nations à prendre quatre mesures dès aujourd’hui pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre, sans attendre la signature d’un nouvel accord international sur la question.

CAC_40_ou_temperature_mondiale

Les gouvernements ne devraient pas attendre la signature d’un accord climatique international qui devrait être conclu en 2020, ils peuvent prendre quatre mesures dès aujourd’hui pour réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2), d’après un nouveau rapport publié par un groupe de réflexion mondial sur l’énergie.

 

En mettant en place ce quartet de politiques d’ici 2015, les nations pourraient « gagner un temps précieux pendant que les négociations climatiques internationales se poursuivront » a déclaré l’économiste Fatih Birol, le principal auteur d’un rapport publié par l’Agence Internationale de l’Energie (IEA).

Lors d’un sommet des Nations Unies actuellement en cours à Bonn en Allemagne, des envoyés climatiques discutent d’un accord sur le changement climatique qu’ils espèrent conclure d’ici 2015 et faire appliquer en 2020. Mais les températures mondiales moyennes continueront à augmenter considérablement si les nations se contentent d’attendre jusque là, d’après le rapport de l’IEA baptisé Redessiner la Carte Energie-Climat.

 

 

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/07/05/quatre-mesures-a-prendre-des-aujourdhui-pour-reduire-les-emissions/

Articles plus anciens «