Tag: transition énergétique

Sep 16 2014

Le Transitiomètre: où en est-on sur le projet de loi sur la transition énergétique?

PROJET DE LOI SUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : LE COMPTE Y EST-IL ?

transitiomètre

Le « Transitiomètre » évalue la capacité du projet de loi sur « la transition énergétique pour la croissance verte » – et des plans d’action associés – à atteindre les engagements de la France dans les domaines du climat et de l’énergie. A 0%, le projet de loi n’y contribue pas du tout. À 100%, il nous permet d’atteindre pleinement ces engagements. Un zoom est possible sur 9 engagements regroupés en 3 catégories.
Une mise à jour de cette évaluation sera effectuée tout au long du débat parlementaire. L’évaluation globale initiale du projet de loi reste visible pour mémoire (en grisé).

Pour accéder au Transitiomètre, rendez-vous sur http://www.transitionenergetique.org/transitiometre/

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2014/09/16/le-transitiometre-ou-en-est-on-sur-le-projet-de-loi-sur-la-transition-energetique/

Mar 27 2014

Les Français réclament la transition énergétique

Les Français se disent massivement concernés par les choix énergétiques du pays, se montrent conscients des enjeux énergétiques actuels et voient dans l’éolien l’une des réponses à ces enjeux, révèle un sondage de France Energie Eolienne / CSA.

« Nous assistons à un véritable changement de rapport à l’énergie : les Français souhaitent être acteurs dans les choix énergétiques du pays. Ils veulent changer la façon de produire l’énergie et sans attendre. On voit bien qu’ils veulent transformer le système vers plus de renouvelables » a souligné Frédéric Lanoë, Président de FEE.

Les Français, indique cette étude, sont très conscients des enjeux énergétiques actuels : 87% d’entre eux estiment que le pays doit trouver un équilibre entre différentes sources d’énergie.

L’information constitue également un véritable tournant : 87% des Français interrogés dans ce sondage pensent qu’ils devraient avoir un droit de regard sur les choix énergétiques du pays.

Le niveau de confiance des Français envers les énergies renouvelables est assez fort : si on demande aux sondés quels choix d’investissements ils feraient entre plusieurs sources d’énergies, ils répondent à 65% qu’ils investiraient d’abord dans les renouvelables (solaire photovoltaïque et éolien). Viennent ensuite le nucléaire avec 15% des réponses, le gaz (7%°) et le charbon (1%).

C’est le solaire photovoltaïque et l’éolien que les Français souhaiteraient en priorité voir implantés dans leurs régions, avant le nucléaire, le gaz et le charbon (86% contre 34%).

Par ailleurs, pour 80% des Français interrogés, il convient d’investir dans l’éolien sans attendre que les centrales traditionnelles soient en fin de vie. 65% des sondés pensent par ailleurs plus spécifiquement que l’éolien contribue à démocratiser le marché de l’énergie, grâce à l’émergence de nouvelles entreprises de toutes tailles implantées en régions.

En plein débat sur la transition énergétique, l’énergie éolienne a trouvé sa place. Dans le contexte de la raréfaction des ressources et du réchauffement climatique, 64% des personnes interrogées estiment que l’éolien est une solution parmi d’autres solutions et 24% indiquent que l’éolien représente une solution indispensable.

Pour Frédéric Lanoë, « il est évident que les Français considèrent l’éolien comme un bon moyen de faire émerger de nouveaux acteurs dans les territoires et de décentraliser l’énergie. Ce qui frappe par ailleurs dans ce sondage, c’est la vague de fond chez les jeunes qui appellent à beaucoup plus d’éolien. »

C’est clairement parmi les plus jeunes (18-34 ans) que l’éolien a le vent en poupe : « ce sont eux, d’abord, qui investiraient personnellement dans l’éolien si on le leur demandait, qui pensent que l’éolien contribue à démocratiser le marché de l’énergie, et qui estiment que c’est une solution indispensable.« 

>>> Consulter le sondage CSA pour FEE : ici

Source:http://www.enerzine.com/14/17074+sondage-csa—les-francais-reclament-la-transition-energetique+.html

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2014/03/27/les-francais-reclament-la-transition-energetique/

Août 01 2013

Synthèse des travaux du débat national sur la transition énergétique

images

A l’issue de la dernière séance plénière du jeudi 18 juillet, le Conseil national du débat a adopté un document portant « synthèse du débat national sur la transition énergétique ».

Ce document présente un très grand nombre d’éléments consensuels issus des débats entre acteurs, tout en faisant état, comme la Charte du débat adoptée en janvier dernier l’y invitait, des divergences demeurant à l’issue des travaux.

Cette synthèse, qui prend en compte l’ensemble des travaux du Conseil, des débats territoriaux et du débat citoyen, sera remise au Gouvernement lors de la Conférence environnementale des 20 et 21 septembre 2013. Vingt-trois annexes, qui détaillent l’ensemble des constituants du débat, sont annexés à cette synthèse.

Vous pouvez revoir en vidéo, la dernière séance pléinière du Conseil national du débat.

Pour télécharger la synthèse des travaux du débat national sur la transition énergétique, cliquez ici.

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/08/01/synthese-des-travaux-du-debat-national-sur-la-transition-energetique/

Mai 24 2013

Transition énergétique : la journée citoyenne du 25 mai

debat-nat-trans-energ-440x250

Le 25 mai 2013 se tiendra l’organisation d’une consultation citoyenne dans 14 régions de France, dont l’outre-mer. De 100 à 150 personnes par région, soit près de 2 000 personnes, tirées au sort, seront invitées à donner leur avis à partir des grands thèmes du débat sur la transition énergétique.

Mardi 21 mai, lors d’une conférence de presse , la ministre Delphine Batho a présenté en direct, le déroulement et les principes de la journée citoyenne du 25 mai.

Conférence de presse de la ministre, Delphine… par developpement-durable
Représentant 64 % de la population française métropolitaine, les citoyens présents à cette journée seront à priori non experts des questions énergétiques.

L’originalité de la démarche repose sur le fait que, dans chaque région, ils s’expriment tous le même jour, sur les mêmes questions et selon la même méthode de consultation.

Les objectifs de cette journée citoyenne sont quadruples :

  • donner la parole à ceux qui subissent les choix énergétiques passés et à venir ;
  • permettre au débat de s’enrichir d’une approche concrète et citoyenne ;
  • impacter les discussions et les mesures qui sont discutées aux niveaux régional et national ;
  • mettre la synthèse de la journée citoyenne dans le rapport final.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/05/24/transition-energetique-la-journee-citoyenne-du-25-mai/

Avr 08 2013

Débat national : la transition énergétique sera-t-elle décroissante ?

L’Union française de l’électricité estime que le DNTE adopte une posture décroissante. Les documents obtenus par Actu-environnement sont plus nuancés mais ils confirment que la trajectoire idéale n’est pas la plus favorable à l’électricité.

17302_une

Mi-mars, l’éditorial « les grandes oubliées du DNTE: la croissance et la demande » de l’Union française de l’électricité (UFE) lançait la polémique. « La quasi-totalité des scénarios qui sont proposés [dans le cadre du débat national sur la transition énergétique (DNTE)] reposent, explicitement ou implicitement, sur une décroissance de la demande d’énergie en général, et d’électricité en particulier », déplorait l’association du secteur de l’électricité. Certes, la consommation électrique baisse depuis 2008-2009 et « cette année, la France, avec une croissance du PIB de moins de 0,5%, sera, en fait, en situation de décroissance », expliquait l’UFE, mais « pour autant, doit-on raisonner, pour ne pas dire miser, dans le cadre de la transition énergétique, sur la poursuite d’une économie en décroissance ? ». Et de répondre « certainement pas » tout en craignant que ce soit « le risque du DNTE ».

Pour en savoir plus: http://www.actu-environnement.com/ae/news/polemique-ufe-negawatt-decroissance-debat-national-transition-enenrgetique-scenarios-18229.php4

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/04/08/debat-national-la-transition-energetique-sera-t-elle-decroissante/

Mar 28 2013

Qu’est-ce que la transition énergétique ?

logoTE

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/03/28/quest-ce-que-la-transition-energetique/

Mar 26 2013

Semaine Nationale du Développement Durable 2013: le programme de l’Espace Info Énergie d’Alès

ruboff5

Pour cette année 2013, plusieurs animations vous sont proposées par l’Espace Info Énergie d’Alès Nord-Gard:

  • Conférence « Les Énergies d’avenir » mercredi 5 Avril à 15h à la Coupole de la Médiathèque Alphonse D. d’Alès.
  • Atelier de l’Énergie « Les Enduits et Peintures Naturels », samedi 6 Avril à partir de 10h sur inscription (20 personnes maximum), présentation des Conseillers Info sur la qualité de l’Air Intérieur, puis atelier d’essai avec Les Matériaux Verts et pour finir, une visite d’une maison enduite par des produits naturels présenté par Arti Chaux.

Pour plus d’informations, vous pouvez nous contacter aux coordonnées sur la page CONTACT.

sndd2013

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/03/26/semaine-nationale-du-developpement-durable-2013-le-programme-de-lespace-info-energie-dales/

Mar 25 2013

Rénovation thermique: le plan du gouvernement

Le gouvernement a présenté un plan d’investissement pour le logement qui fixe les grand axes de la politique qui doit permettre la rénovation thermique de 500.000 logements par an en 2017. Des ordonnances apporteront la plupart des éléments concrets.
maison_renover_en_isolation_par_l_exterieur
Le chef de l’Etat a choisi de visiter la Zone d’aménagement concerté d’Alfortville (Val-de-Marne) pour présenter sa politique du logement jeudi 21 mars. Symbole des lenteurs administratives, cette ZAC a mis treize ans à voir le jour.

François Hollande a aussi détaillé le financement du programme de rénovation thermique des bâtiments. Pendant la campagne présidentielle, il s’était engagé à rénover 500 000 logements par an et à construire autant de logements aux normes basse consommation. Le président de la République maintient cet objectif de rénover 500 000 logements dont 120 000 logements sociaux d’ici à 2017, afin d’atteindre « une diminuation de 38 % de consommation d’énergie en 2020 ».

Concernant les outils déployés pour aider les particuliers, le gouvernement devrait utiliser deux dispositifs connus : le crédit d’impôt développement durable et le prêt à taux zéro (PTZ). Mais le gouvernement – rigueur oblige – compte les ajuster pour éviter les effets d’aubaine. Le tout se fera à budget constant.

RÉNOVER 380 000 LOGEMENTS PRIVÉS À PARTIR DE 2015

Une troisième aide, financée sur les Investissements d’avenir sera créée pour permettre aux ménages précaires de rénover leur logement, en complément des autres aides. Elle sera de 1 350 euros et ouverte aux ménages dont le revenu annuel ne dépasse pas 35 000 euros. Cette aide sera mise en œuvre pendant deux ans, le temps pour le gouvernement de mettre au point, en 2015, un mécanisme de tiers financement. La Caisse des dépôts et consignation a été chargée de réfléchir à l’élaboration de ce dispositif déjà utilisé en Grande-Bretagne et que la région Ile-de-France commence à expérimenter. Pour l’instant, le gouvernement estime que les schémas de tiers financements imaginés ne sont pas totalement pertinents. Il table néanmoins sur ce nouveau mécanisme pour rénover 380 000 logements privés à compter de 2015.

Alors que les objectifs du Grenelle de l’environnement de rénover 400 000 logements en 2013, n’ont pas été atteints, le chef de l’Etat, se fixe un objectif plus raisonnable pour 2014 : la rénovation de 270 000 logements (180 000 logements privés et 90 000 logements sociaux).

Les professionnels du bâtiment reçus à l’Elysée en février avaient réclamé une baisse de la TVA à 5 % pour les travaux de rénovation thermique. Le gouvernement réserve sa réponse et ne veut rien promettre pour éviter que les particuliers ne diffèrent leurs projets de travaux dans l’attente de mesures fiscales avantageuses.

Pour faciliter les démarches des particuliers, un guichet unique, sorte de service public de la rénovation énergétique sera mis en place d’ici à l’été 2013 sur tout le territoire. Le gouvernement compte enfin puiser dans les emplois d’avenir pour former 1 000 jeunes « ambassadeurs », qui auront pour mission d’aller chez les ménages, notamment les plus précaires pour les sensibiliser à la nécessité de rénover leur habitation et les aider dans leurs démarches.

UN PLAN QUI POURRAIT GÉNÉRER 75 000 EMPLOIS

Pour éviter le phénomène d’inflation des prix des chantiers, le gouvernement réfléchit à une labellisation des professionnels. L’Elysée estime que le plan logement est « un plan d’investissement de crise qui permet de faire de la relance sans coûter trop ».

Sensibilisé par les professionnels qui redoutent la suppression de 40 000 emplois en raison de la baisse de construction de logements neufs, le gouvernement estime que son plan pourrait générer 75 000 emplois.

La rénovation thermique est coûteuse mais urgente. L’habitat est responsable de 25 % des émissions de gaz à effet de serre et représente 44 % de la consommation énergétique finale. Pour les ménages, le budget chauffage, compte tenu de l’augmentation des prix de l’énergie de plus de 30 % en dix ans, est de plus en plus lourd. Le nombre de ménages en situation de précarité énergétique s’accroît. Sans incitations financières fortes, le chantier ne pourra pas avancer. Et la transition énergétique ne pourra avoir lieu.

Pour en savoir plus et retrouver toutes les mesures proposées par cette nouvelle stratégie du gouvernement sur la rénovation thermique, cliquez ici.

Source: http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/03/21/la-france-relance-le-chantier-de-la-renovation-thermique_1851572_3244.html

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/03/25/renovation-thermique-le-plan-du-gouvernement/

Mar 15 2013

Vidéo du mois de Mars – L’efficacité énergétique, faire plus avec moins

Réduire la quantité d’énergie consommée chaque jour est la plus importante ressource d’énergie de l’Europe. Il nous faut intégrer l’efficacité énergétique à notre vie quotidienne pour consommer moins et mieux… Cela revient moins cher, protège notre environnement et favorise la compétitivité. Nous sommes tous concernés !

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/03/15/video-du-mois-de-mars-lefficacite-energetique-faire-plus-avec-moins/

Mar 15 2013

Ciné-débat gratuit « La 4ème Révolution: vers l’Autonomie Énergétique » de Carl-A. FECHNER

Projection vendredi 29 mars 2013 à 19h à l’auditorium!

The-4th-Revolution650x215square

Dans le cadre des Journées de l’Énergie, lié au débat national sur la Transition Énergétique, l’Espace Info->Énergie d’Alès Nord-Gard vous propose une projection du film « La 4ème Révolution: vers l’Autonomie Énergétique » documentaire de Carl-A. Fechner (Allemagne, 2010, 1h22mn), qui sera suivie d’un débat animé par les Conseillers Info->Énergie.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2013/03/15/cine-debat-gratuit-la-4eme-revolution-vers-lautonomie-energetique-de-carl-a-fechner/