Archives de la Catégorie : Le conseil du mois !

Avr 24 2017

Ménage de printemps : découvrez les conseils de l’ADEME pour une maison plus saine

© ADEME/ATELIERS DES GIBOULEES

À l’approche des beaux jours, l’ADEME vous donne les gestes à adopter pour nettoyer votre logement tout en respectant la planète. Voici quelques exemples :

  • donnez une seconde vie aux objets dont vous ne vous servez plus en privilégiant le don ou la vente des objets dont vous n’avez plus besoin. Pour ceux qui sont défectueux, optez pour la réparation plutôt que de les jeter via des artisans réparateurs près de chez vous ou en les apportant dans une recyclerie. Enfin, si vous devez jeter quelque chose à la poubelle, consultez notre outil « Que faire de mes déchets ? ».
  • utilisez des produits d’entretien respectueux de l’environnement en privilégiant ceux arborant l’Écolabel européen. Préférez-les solides (sous forme de poudre) pour limiter les emballages, et respectez les doses d’utilisation. Enfin, optez si possible pour les écorecharges, plus économiques. En cas de doute, consultez notre guide « Les produits et déchets dangereux ».
  • adoptez les bons gestes pour assainir l’air de votre domicile en aérant votre logement 5 à 10 minutes tous les jours, chauffage éteint. Pensez aussi à entretenir votre système de ventilation en veillant à ne pas boucher les grilles d’aération. Enfin, évitez de fumer à l’intérieur et d’utiliser des produits odorants tels que l’encens ou les bougies parfumées. Retrouvez tous les bons gestes dans notre guide « Un air sain chez soi ».

Encore plus de conseils l’article « Le grand ménage de printemps se met au vert » sur la Newsroom de l’ADEME

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2017/04/24/menage-de-printemps-decouvrez-les-conseils-de-lademe-pour-une-maison-plus-saine/

Fév 15 2017

« Backbone » : devenez un internaute éco-responsable !

Vous voulez connaître votre impact lorsque vous naviguez sur internet ? Vous voulez trouver des solutions pour éviter de rejeter trop d’émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ? Alors rendez-vous sur le site « Backbone » !

http://backbn.fr

Backbone est un projet universitaire initié par 5 élèves de l’Institut Français de la Presse (Paris 2). Ces étudiants ont souhaité analyser les structures et l’impact écologique d’Internet. Le terme backbone fait partie de l’archéologie du web. La « Backbone » ou dorsale originale d’Internet est le premier réseau informatique non-militaire créé aux USA en 1989 par la NSF (National Science Foundation). C’est sur cette « Backbone » que les premiers universitaires Américains vont échanger leurs travaux et faire ensuite de ce réseau un tissu informationnel qui modifiera plus tard toute notre société et son économie.

Retrouvez également sur le site leur rubrique « Les bonnes pratiques – 10 gestes numériques pour la planète » :

http://backbn.fr/bonnes-pratiques/ 

 

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2017/02/15/backbone-devenez-aussi-eco-responsable-sur-la-toile/

Déc 06 2016

« Des gestes simples pour de vraies économies » du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer

A l’heure de l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris, Ségolène Royal lance avec l’ADEME, une campagne d’information sur les bons gestes pour économiser l’électricité. Elle a pour objectif de sensibiliser les français aux pratiques qui permettent de réduire leur consommation d’électricité au quotidien particulièrement en période de froid.

Les bons gestes à la maison pour économiser l’électricité

16270-vignettes-campagne-eco-geste-enregie_fb-1 Si ce n’est pas déjà fait, je remplace mes vieilles ampoules par des éclairages très performants (lampes à LED de classe A+ ou A++ ou basse consommation) et j’éteins la lumière dans les pièces inutilisées.
 

Lorsque j’achète un appareil électroménager ou un téléviseur, je choisis celui qui est le mieux classé selon l’étiquette énergie. Le comparateur d’achat Top Ten me permet de trouver rapidement les produits les plus économes en énergie.

Je dégivre régulièrement mon réfrigérateur et mon congélateur. La consommation d’un réfrigérateur peut augmenter de 30 % à partir de quelques millimètres de givre. J’enlève la poussière de la grille à l’arrière de mon réfrigérateur et de mon congélateur. Je n’y mets pas des plats encore chauds et je ne laisse pas les portes ouvertes trop longtemps.
Si je ne l’utilise plus, j’éteins mon ordinateur plutôt que de le laisser en veille.
Je remplis bien mon lave-linge, lave-vaisselle et sèche-linge pour ne pas faire fonctionner trop souvent mes appareils en demi-charge. J’utilise le programme Eco car même s’il est plus long, il consomme moins d’électricité que le programme rapide.
J’installe des systèmes d’économies sur les robinets pour économiser l’eau chaude.
Pour laver mon linge, je privilégie les températures basses. Un lavage à 90°C consomme trois fois plus qu’un cycle à 30°C et un lavage à froid consomme deux fois moins qu’un lavage à 40 °C.
J’utilise une multiprise à interrupteur pour éteindre les veilles inutiles.
J’adapte la température des pièces. Lorsque je les occupe, je préfère 19°C dans les pièces de vie comme le séjour, et 17°C suffisent dans les pièces non occupées, comme une chambre en journée. Je baisse le chauffage si mon logement n’est pas occupé en journée. Si je m’absente quelques jours, je pense à mettre mon système de chauffage au minimum. Des appareils de régulation et de programmation du chauffage électrique peuvent m’aider en ce sens.
Je cuisine en couvrant poêles et casseroles pour réduire les pertes de chaleur. C’est 30% d’économie !
Je décale avant 17h ou après 20h la mise en route de mes appareils (lave-linge, lave-vaisselle, aspirateur, fer à repasser).
J’évite les consommations inutiles. À la maison comme au bureau, je débranche tous les chargeurs dès que l’appareil est chargé.
Je limite l’envoi de pièces jointes dans mes courriers électroniques et vide régulièrement ma messagerie.
J’utilise un chauffage au bois performant, pour remplacer ou compléter mes radiateurs électriques. Pour m’équiper d’un insert ou d’un poêle à bûches, plaquettes ou granulés, je vérifie qu’il porte la marque Flamme verte 5, 6 ou 7 étoiles : son utilisation sera plus performante, plus économique et meilleure pour l’environnement.

Pour aller plus loin et réaliser de fortes économies, je réalise des travaux d’isolation de mon logement. Le site internet www.renovation-info-service…. me donne les conseils pour mes travaux d’économies d’énergie et les aides dont je peux bénéficier (http://renovation-info-service.gouv…).

L’importance du chauffage électrique en France, qui équipe environ un tiers des ménages, rend notre système électrique particulièrement sensible aux variations des températures extérieures. Ainsi en hiver le chauffage électrique peut représenter jusqu’à 40 % de la consommation électrique en début de soirée lors d’une vague de froid. Par ailleurs, la consommation électrique varie beaucoup selon les heures de la journée et connaît un pic entre 17h et 20h.

Tout le monde peut adopter des gestes simples dès aujourd’hui pour économiser l’électricité, et ainsi réduire sa facture. Les expérimentations menées dans certaines régions (projet ECOWATT en Bretagne et en Provence-Alpes-Côte d’Azur, ainsi que différents projets soutenus par l’ADEME dans le cadre du programme des Investissements d’Avenir) ont prouvé que la mobilisation du plus grand nombre permettrait facilement d’économiser le fonctionnement d’un, voire deux réacteurs nucléaires.

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2016/12/06/des-gestes-simples-pour-de-vraies-economies-du-ministere-de-lenvironnement-de-lenergie-et-de-la-mer/

Oct 26 2016

Participez au défi Familles à Énergie Positive !

faep-2016-2017Vous souhaitez :

– faire des économies d’énergie et d’eau dans votre foyer !
– passer des moments conviviaux et d’échanges avec les autres participants !
– bénéficier de conseils gratuits de spécialistes sur les éco-gestes et la maîtrise de l’énergie !

et vous habitez sur :
– Alès Agglomération,
 la Communauté de Communes du Pays Grand’Combien,
– la Communauté de Communes de la Vallée Longue et du Pays Calbertois en Cévennes
– ou la Communauté de Communes des Hautes Cévennes

… alors n’attendez pas et venez vous inscrire au défi Familles à énergie positive sur http://gard.familles-a-energie-positive.fr/

 

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2016/10/26/participez-au-defi-familles-a-energie-positive/

Août 30 2016

Une rentrée scolaire plus éco-responsable !

moy2_revision-rentree-dossierRetrouvez le dossier du mois sur le site de « M ta Terre » pour découvrir toutes les solutions éco-responsables pour une rentrée scolaire plus écologique !
Dans ce dossier, vous y trouverez des conseils sur les achats des produits, les logos environnementaux, les actions possibles et initiatives au sein des établissements scolaires (écoles, collèges, lycées et campus) !

Toutes les infos sur http://www.mtaterre.fr/dossier-du-mois/archives/1364/Bien-se-preparer-pour-une-rentree-scolaire-eco-responsablelogo mtaterre

Et pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez aussi vous rendre sur le site de l’Ademe dans la rubrique spéciale rentrée scolaire http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/achats/fournitures-scolaires-ecologiques-rentree

 

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2016/08/30/une-rentree-scolaire-plus-eco-respondable/

Août 01 2016

« Un bon air chez moi » : un outil sur la qualité de l’air intérieur

un bon air chez moi

Nous passons en moyenne 16 heures par jour dans notre logement où l’air intérieur est souvent bien plus pollué que l’air extérieur. Humidité, chauffage, aération, une multitude de bonnes pratiques existe pour rendre nos logements plus sains. Vérifiez vos réflexes grâce à l’outil en ligne « Un bon air chez moi ». Proposé par le ministère de l’Environnement en collaboration avec l’ADEME, le Centre scientifique et technique du bâtiment, le ministère du Logement et celui de la Santé, il permet de tester ses connaissances et de retrouver des recommandations pratiques.

Pour faire le quizz et découvrir les bon gestes, rendez-vous sur http://www.unbonairchezmoi.developpement-durable.gouv.fr/ !

Source: http://www.ademe.fr/actualites#actualite-151694

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2016/08/01/un-bon-air-chez-moi-un-outil-sur-la-qualite-de-lair-interieur/

Lien

les-clés-de-la-rénovation-énergétiqueVenez poser toutes vos questions sur: http://www.cler.org/-les-cles-de-la-renov/ ils vous répondrons mercredi 15 juin à 18h !

 

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2016/06/10/prochain-live-des-cles-de-la-renovation-sur-gardons-son-logement-frais-en-ete/

Mai 31 2016

Petit éolien, droits et obligations

Un arrêt de la première chambre civile de la Cour de cassation juge que l’acheteur d’une éolienne domestique est en droit d’attendre de celle-ci de la rentabilité. Dans le cas contraire, il est en droit d’exiger du fournisseur un remboursement. Explications.
Lorsqu’un particulier fait installer une éolienne reliée à son domicile, c’est généralement pour réduire sa consommation d’énergie. C’est en tout cas le point de vue de la Cour de cassation. Cette dernière estime donc que l’acheteur d’une éolienne domestique est en droit d’attendre que celle-ci réduise sa facture d’électricité. « Ce but est évident », estiment les juges, et le fournisseur de l’installation ne peut donc pas se retrancher derrière le fait qu’il n’aurait rien promis dans le contrat de vente. Ainsi, même si le fournisseur d’éolienne ne prend pas d’engagement chiffré sur sa rentabilité, il est incontestable pour les magistrats que le client attend une réduction de ses factures d’électricité, surtout si ce point est vanté par la publicité de l’installateur. Aussi, le fournisseur doit-il livrer une installation efficace. Et si l’éolienne ne réduit pas, ou réduit très peu, le coût de la consommation d’électricité, il manque à ses obligations, déclare la Cour de cassation.
Le président de l’Association Française des Professionnels du Petit Eolien, Sébastien Weibel, nous rappelle qu’avant d’installer une éolienne, et savoir si elle sera rentable, une étude de vent est normalement faite. Pour cela, un mât, installé pendant un an, mesure les relevés de vent (force, sens, etc..). Or, cette étude n’est obligatoire que pour les machines supérieures à 12 mètres de hauteur. Autre aspect pouvant rebuter acheteur et fournisseur, ces études ont un coût.  » Et le rapport entre le coût de l’étude et celui de la machine n’est pas pertinent pour les petites installations », note l’association. Sans compter que, « sans cadre règlementaire établi, n’importe qui peut installer n’importe quoi », constate-t-elle.

Suite et source de l’article Batiactu sur http://www.batiactu.com/edito/petit-eolien-quels-droits-quelles-obligations-44616.php?MD5email=f15724985d9d72454d01b0c3040ee7b4&utm_source=news_actu&utm_medium=edito

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2016/05/31/petit-eolien-droits-et-obligations/

Jan 14 2016

Que faire de mon sapin après les fêtes ?

sapin de noel
Comme chaque année, il est un moment où l’esprit de Noël n’est vraiment plus d’actualité. Il faut alors se résoudre à débarrasser le salon du sapin déplumé.

Autant s’y prendre au plus vite. Si plusieurs solutions s’offrent à vous, il en est une qu’il vaut mieux bannir de suite : le dépôt sur le trottoir. Ceci est interdit et passible d’une amende de 100 euros.

Que faire d’un sapin naturel ?

Le sapin naturel est un déchet valorisable, biodégradable, comme peut l’être un bouchon de liège : il continu à absorber du CO2, peut être replanté s’il possède encore des racines et s’il a été entretenu à cet effet, ou transformé en compost et en bois de chauffe par vous-même ou la déchetterie s’il a été coupé.

Pour entretenir votre sapin non coupé (en pot) durant la période des fêtes afin de le replanter par la suite, il convient de le placer à un endroit pas trop chaud, et de brumiser ses épines régulièrement. De plus, quelques précautions supplémentaires sont à prendre lors de l’arrivée du sapin au domicile, mais aussi pour sa sortie : ne supportant pas bien les brusques changements de température, il vaut mieux y aller progressivement, par paliers.

Pour le replanter dans votre jardin, profitez d’un jour sans gel, arrosez la motte de terre et plantez le.

Que faire d’un sapin artificiel ?

Si votre sapin est artificiel, il conviendra de le ranger soigneusement jusqu’à l’année prochaine. Ce type de produit doit être utilisé près de 20 ans pour que son empreinte environnementale soit rentabilisée…

 

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2016/01/14/que-faire-de-mon-sapin-apres-les-fetes/

Avr 29 2015

« Que faire de mes déchets ? » un nouveau moteur de recherche !

Le ministère du Développement durable et l’ADEME lancent le site www.quefairedemesdechets.fr. Outil pratique et pédagogique, il a été conçu pour guider le citoyen dans le tri de ses déchets et l’informer sur le recyclage. Avec l’ensemble des éco-organismes, plus de 780 types de déchets et plus de 50 000 points de collecte ont été recensés. Très concrètement, en renseignant un objet ou un matériau, selon son état, vous découvrez la façon de le trier et ce qu’il va devenir. Grâce à la géolocalisation, vous pouvez ensuite connaître la liste des points de collecte situés près de chez vous.

que faire de mes déchets

Lien Permanent pour cet article : http://eie-ales-nordgard.fr/2015/04/29/que-faire-de-mes-dechets-un-nouveau-moteur-de-recherche/

Articles plus anciens «